Mairie de Bois-Colombes - 15, rue Charles-Duflos - 01 41 19 83 00

Plan interactif Entre bois-colombiens quoi de neuf à bois colombes ?

Pour consulter les précédents numéros
Index des n°1 à 10 - Index des N°11 à 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124


                          

Parution :
Tous les 2 mois
Tirage :

15 000 exemplaires Rédaction :
Service communication
01 41 19 83 52
Régie publicitaire :

ESER -
01 48 12 00 20


-------------------

Le journal est distribué dans les boîtes aux lettres.
Si vous ne le recevez pas, vous pouvez nous contacter
à cette adresse :
bois-colombes@bois-colombes.com

Valid XHTML 1.0 Transitional

N°60 Octobre 2005

les JBC


Vous souhaitez recevoir un numéro du journal ?
Laissez-nous vos coordonnées à la page indiquée ci-dessous, nous vous l'enverrons dans les meilleurs délais.

Accéder à la page de demande d'envoi postal des JBC



JBC n°60 .Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page
EXTRAITS


aa DOSSIER
Du nord au sud
GRANDS PROJETS : L'EXIGENCE DE LA QUALITÉ

Salle Jean-Renoir : Le choix d’une réhabilitation lourde
Au vu de l’état du bâtiment (dont la création remonte à 1932 et l’aménagement en salle de spectacle en 1982), le choix de la Ville s’est porté sur une rénovation complète de la salle Jean-Renoir. Il faudra totalement refaire la façade en enlevant l’actuel bardage en aluminium et mettre à neuf la toiture. Mais les travaux ne s’arrêteront pas là. Le programme de la rénovation comprendra également une mise aux normes de l’ensemble du bâtiment : isolation thermique et phonique, création d’un accès pour les personnes handicapées, mise en place d’une climatisation, motorisation de la machinerie de scène... Sans parler de la rénovation des loges et des toilettes, ainsi que le réaménagement de l’accueil et du logement de gardien.

La Cigogne : une école labélisée " patrimoine du XXe siècle "
Au vu de l’état du bâtiment (dont la création remonte à 1932 et l’aménagement en salle de spectacle en 1982), le choix de la Ville s’est porté sur une rénovation complète de la salle Jean-Renoir. Il faudra totalement refaire la façade en enlevant l’actuel bardage en aluminium et mettre à neuf la toiture. Mais les travaux ne s’arrêteront pas là. Le programme de la rénovation comprendra également une mise aux normes de l’ensemble du bâtiment : isolation thermique et phonique, création d’un accès pour les personnes handicapées, mise en place d’une climatisation, motorisation de la machinerie de scène... Sans parler de la rénovation des loges et des toilettes, ainsi que le réaménagement de l’accueil et du logement de gardien.

Parc des Bruyères : les aménagements se poursuivent
Le parc, qui ouvrira avant l’été 2006, sera le "poumon vert" des Bruyères et de Bois-Colombes. Aujourd’hui, l’esplanade est aménagée, les allées terminées, comme les deux pagodes et le temple d’amour érigé sur une butte formée de roches artificielles. Le bassin de 1 000 m2 a été mis en eau. Cette eau provient d’ailleurs des eaux de pluie récupérées du toit de l’école, puis stockées dans le bassin, soit pour éviter l’engorgement des grosses canalisations en cas d’orage, soit pour arroser le parc. Ces caractéristiques techniques s’inscrivent dans une démarche "HQE" (haute qualité environnementale). Par ailleurs, toutes les grilles sont en passe d’être posées. La végétation, sélectionnée avec soin va pouvoir ainsi prendre racine et se fortifier durant l’hiver et le printemps.



Le collège et la nouvelle place Mermoz : les projets se dessinent
L’architecte du futur collège, qui sera situé entre la rue V.-Hugo et la rue Ch.-Chefson, vient d’être sélectionné par le Conseil général en partenariat étroit avec la Ville. Rappelons que cet établissement accueillera 700 élèves et sera doté d’un gymnase et d’un parking en sous-sol. Un chemin piétonnier jouxtera le bâtiment. La construction, qui démarrera en janvier 2007, s’achèvera pour la rentrée 2008.
Quant à la place Mermoz, projet phare du programme de revalorisation du quartier nord, la sélection des ingénieurs de la maîtrise d’œuvre d’exécution des travaux est en cours pour un chantier qui débutera l’an prochain.

"Le Mignon" : bientôt aménagé en courts de tennis
Les travaux de démolition des bâtiments jouxtant le terrain "Le Mignon", situé au 11, rue Gramme, ont commencé cet été. L’objectif est de dégager l’espace nécessaire à l’aménagement de six courts de tennis dont trois en surface et trois en sous-sol, assortis d’un club-house. Pour ce faire, des sondages du sol obligatoires sont en cours de réalisation et s’intègrent dans une étude plus large de faisabilité technique. La maîtrise d’œuvre interviendra l’an prochain. Un an de travaux environ sera nécessaire à la livraison de cet équipement qui pourrait ouvrir fin 2007.

Des suspensions fleuries à la réfection du sol : le goût du détail
Le Plan vert initié en 2003 se peaufine d’année en année. Outre l’aménagement de 70 nouvelles suspensions fleuries, l’été 2005, décliné sur le thème de l’eau, a vu s’épanouir de nombreux parterres originaux devant la mairie et la poste, au square Pompidou et au parc F.-Roosevelt, où l’agencement de la butte et de sa rivière de galets avec des plantes de sous-bois, valorisaient les sept arbres remarquables récemment répertoriés par le Conseil général.



aa DÉCISIONS
"Bébé Dom 92" : une nouvelle allocation
Cette allocation a été mise en place en septembre par le Département du 92 afin d’aider les parents d’enfants de moins de 3 ans gardés hors des crèches. Elle s’adresse à toute famille résidant dans le 92 qui a recours à une auxiliaire parentale ou à une assistante maternelle et qui bénéficie déjà du complément de mode de garde de la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant) distribué par la CAF ou de l’AFEAMA (allocation familiale pour l’emploi d’une assistante maternelle agréée). Les revenus familiaux nets ne doivent pas excéder 80 000 € par an. Le montant de cette aide est fixé à 100 † par mois (revenus imposables compris entre 22 146 € et 80 000 €), à 200 € en cas de revenus imposables inférieurs à 22 146 €. Aucune démarche n’est à effectuer, la CAF et le Conseil général en aviseront directement les familles par courrier. À noter, l’allocation est fixée à 200 € pour les enfants handicapés, quels que soient les revenus des parents.

Travaux
Les travaux de la gare SNCF : en bonne voie
Les portiques côté rue E.-d'Orves ont été installés à la fin de l’été et la pose des escaliers mécaniques a commencé le 21 septembre dernier. Prochaine étape, l’aménagement de nouveaux escaliers fixes, l’habillage de leurs côtés, l’agrandissement du bâtiment d’accueil et la pose du auvent. Côté rue des Bourguignons, l’aménagement des ascenseurs est prévu en novembre et décembre. L’ensemble du chantier devrait se terminer pour la fin de l’année. Pour ne pas interrompre la circulation des trains, certains de ces travaux sont nocturnes. Les entreprises ont par ailleurs obligation de travailler en réduisant au maximum les nuisances sonores.

aa GÉNÉRATIONS

Pour connaître les événements de la région
Connectez-vous sur CTL92.com

Depuis bientôt 5 ans, les bénévoles de l’association altoséquanaise CTL 92 sont vos yeux et vos oreilles dans la plupart des manifestations de la région. En effet, à 10, ils couvrent les événements des Hauts-de-Seine, caméra à l’épaule, pour vous restituer, tous les lundis, des nouvelles images sur internet. Vous avez trois semaines pour vous délecter des reportages, des impressions prises sur "le vif"… Tous les sujets sont abordés, toutes les villes passées en revue. Mais, déjà, l’équipe voit plus loin, non seulement pour la diffusion des images avec en ligne de mire le câble et le satellite, mais aussi pour la transmission du savoir. CTL92 souhaite ouvrir dans les villes des ateliers de vidéo et de montage, se rapprocher des centres de loisirs et initier les jeunes et les moins jeunes aux techniques et au langage des vidéastes. À suivre…

Jusqu’à la fin de l’année
Les actions du Rotary

Savez-vous que le Rotary a plus d’1,2 million de membres répartis dans 169 pays ? Cette association regroupe des représentants de chaque type de professions qui se mettent au service des autres, encouragent l’observation de règles de haute probité dans l’exercice de toute profession et font progresser l’entente et la paix dans le monde. Depuis de nombreuses années, le Rotary-club de Colombes, Bois–Colombes et La Garenne-Colombes, qui comprend une quarantaine de membres, intervient dans la vie locale pour aider nos concitoyens. Comme les années précédentes, les membres du club se préparent à mener plusieurs actions.
— Les 15 et 16 octobre, ce sera l’opération "Brioche" organisée au bénéfice de l’A.P.E.I. (voir page 12 info handicap).
— Le vendredi 18 novembre à 20h30, un récital avec un très grand nom du piano français, Jean Dubé, 1er prix Frantz-Liszt (ci-contre). Ce concert se tiendra en l’église St-Urbain de La Garenne, au bénéfice de l’association d’Aide aux Orphelins Garennois.
— Le samedi 26 novembre, vous retrouverez les rotariens pour la "banque alimentaire" à la sortie de supermarchés.
— Le samedi 3 décembre, comme chaque année avant Noël, ce sera l’opération
"1 000 jouets" au bénéfice des enfants défavorisés des 3 communes. Réservez-leur le meilleur accueil. Tél. : 01 41 19 45 20.

Pour les 8/12 ans
Stage de magie au 1, rue Raspail…

Foulards, cartes à jouer, cordes et autres tours de magie n’auront plus aucun secret pour vos enfants de 8 à 12 ans après avoir participé au stage de magie organisé par Jean-Luc Bétron. Il aura lieu au Studio Raspail (1 bis, rue Raspail à Bois-Colombes) le lundi 24 octobre de 14h à 16h et le mardi 25 octobre de 10h à 12h et de 14h à 16h.
Le lundi après-midi et le mardi matin seront consacrés au cours d’apprentissage et le mardi après-midi à la fabrication. Prix du stage : 75 €. Inscriptions auprès de Jean-Luc Bétron au 06 64 30 91 62.

A la ludothèque
Le coffre aux merveilless

Quel plaisir de pouvoir changer de jeux toutes les deux semaines sans presque bourse délier ! À Bois-Colombes, le «Coffre à jouer» est une véritable caverne d’Ali Baba pour les enfants et leurs parents : ils peuvent y emprunter les jeux ou jouets dont ils ont envie pour une durée de 15 jours. Le choix est vaste (environ 1 400 jeux différents) et le prix modique (de 0,45 à 2 e). L’inscription annuelle est de 11 e par famille, quel que soit le nombre des enfants, en sus de l’adhésion à la Maison des Jeunes (14 e).
Le coffre à jouer - 50, rue Raspail - 92270 Bois-Colombes. Horaires d’ouverture : mercredi de 10h à 12h et de 14h 30 à 17h et samedi de 10h à 12h.


La médiathèque recherche…
Conteur(se) bénévole

Vous aimez raconter ou lire des histoires aux enfants ? La médiathèque recherche une personne pour assurer «l’heure du conte» tous les mardis à 17h15, sauf pendant les congés scolaires à la bibliothèque Jacques-Brel (136, rue de l’Abbé-Glatz). Vous êtes intéréssé(e) ? Contactez Évelyne Chagneaud au 01 41 19 83 72, du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 17h.

aa VIE ÉCONOMIQUE
Les 9, 10 et 11 décembre
Pour les fêtes de Noël un marché médiéval
Autour de la traditionnelle crèche d’animaux, venez vous initier à l’arbalète et à l’épée (en mousse !), profiter des animations médiévales avec des trolls, un "homme-arbre", des soldats, une procession…, ainsi que des stands médiévaux comme "la cotte de mailles", "l’alchimiste" ou "la taverne de gorgone" tenue par une redoutable sorcière et son bossu de serviteur qui concoctent des breuvages régénérants.
Les chanteurs et musiciens entonneront des airs médiévaux au son de la harpe celtique, de cornemuses, des vieilles flûtes et des percussions.

aa INFOS HANDICAP
Comment assurer l’avenir de son enfant handicapé
(par la Chambre départementale des notaires)

Protéger financièrement l'avenir de son enfant handicapé en lui transmettant de son vivant une partie de son patrimoine est une des préoccupations des parents. Lorsqu'il y a plusieurs enfants, la donation-partage peut apporter une réponse positive aux inquiétudes des parents. Dès lors que la réserve des autres enfants est respectée, il est possible de donner à l'enfant handicapé la quotité disponible en toute propriété. Il peut également bénéficier de l'usufruit. Les autres enfants restent nues-propriétaires jusqu'au décès de l'enfant handicapé et cette solution permet à ce dernier de bénéficier de son vivant des revenus de l'usufruit et de subvenir à ses besoins sans être à la charge de ses frères et sœurs et de la collectivité.
Il sera parfois opportun d'assurer à l'enfant handicapé un droit sur le logement de la famille après le décès de ses parents : il peut s'agir d'un simple droit d'usage et d'habitation qui permet l'utilisation d'un bien immobilier en l'habitant personnellement sans pouvoir le louer.
Qu'il s'agisse de donation ou de toute autre solution, il faut penser aux incidences que cela peut avoir sur les aides collectives auxquelles il peut avoir droit ; elles peuvent partiellement ou totalement être remises en cause.
Si la donation-partage est souvent une bonne solution pour transmettre ses biens en présence d'un enfant handicapé, il faut en adapter les conditions à la situation particulière de l'enfant et à celle des autres membres de la famille.

Au CNAM, formation sur le handicap
La chaire Handicap, Travail et Société du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) de Paris délivre un nouveau certificat de compétences intitulé «Consultant en insertion dans le domaine du handicap». L’objectif de ce certificat est d’acquérir les compétences nécessaires pour accueillir des personnes handicapées, élaborer un projet pour leur insertion sociale (professionnelle, scolaire, culturelle ou autre), les aider dans leurs démarches administratives, trouver des solutions aux questions multiples posées par le handicap... Pour en savoir plus, consultez le site de la chaire Handicap, Travail et Société : www.cnam.fr/handicap - Tél. : 01 40 27 23 79 christelle.cagniart@cnam.fr
Semaine pour l’emploi des personnes handicapées
Pour la 9e année consécutive, l’ADAPT organise, en s association avec Adia, La Poste, Monster et Sodexho, du 14 au 20 novembre 2005, la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Placée sous le thème «Handicapés et compétences», cette nouvelle édition propose de mettre en œuvre diverses actions visant à favoriser les rencontres entre les entreprises et les personnes handicapées. www.semaine-emploi-handicap.com.
Tourisme et handicap
Le Comité départemental du Tourisme du 92 est sensibilisé à l’accessibilité des sites touristiques tenant compte des différents types de handicap : visuel, moteur, auditif et mental. Le label «Tourisme & Handicap» a été attribué à 11 hôtels, 6 sites touristiques et 1 restaurant du département. Ils sont répérables grâce à un pictogramme reprenant le ou les type (s) de handicap.
www.tourisme-hautsdeseine.com

aaGROS PLAN
À l’espace Schiffers
Des stages aussi variés qu’originaux

Le centre culturel et l’espace Schiffers programment des ateliers
qui s’échelonnent sur toute l’année. Mais l’espace Schiffers propose aussi des initiations ponctuelles à des arts ou des techniques diverses. La solution idéale pour les personnes qui disposent de peu de temps
ibre ou qui souhaitent tester une activité avant de se lancer dans un cours régulier. S’initier aux massages pour soulager le stress de vos proches, découvrir l’astrologie pour mieux comprendre les autres, se détendre avec l’apprentissage d’une technique artistique comme le dessin, le décor sur bois, la mosaïque
ou encore apprendre à mieux connaître et savourer le vin : quels que soient vos centres d’intérêt, vous y trouverez certainement le stage à votre goût. N’hésitez pas à compulser le guide du temps libre qui les répertorie dans leur ensemble.

Approche du massage
Nul ne conteste plus aujourd’hui les bienfaits du massage dans le soulagement de nos tensions. Ce stage, animé par Béatrice Freyssinet-Enjalbert, masseur-kinésithérapeute, permettra aux stagiaires de mieux prendre conscience de leur toucher, de l’affiner, pour aboutir à une détente efficace. Qui n’a jamais rêvé d’avoir ces mains d’or qui soulagent et apaisent ? Prévoyez une tenue confortable, un coussin ou un oreiller et une serviette de bain. L’huile sera fournie. Samedis 19 nov., 25 février et 25 mars de 14h à 17h. Tarif : 35€.

Initiation à l’astrologie
On est loin ici des horoscopes de magazine. L’animatrice de ce cours, qui a découvert l’astrologie il y a de nombreuses années auprès de professeurs aussi sérieux que Alexander et Marief Ruperti, propose la découverte de cet outil de connaissance humaine, passionnant et complexe à la fois. Elle propose un cycle de 10 cours qui permet d’apprendre à construire un thème astral et à en interpréter les différents éléments. Si vous souhaitez mieux vous connaître ou mieux comprendre les autres, si vous avez déjà compris qu’astrologie et boule de cristal n’ont rien à voir ensemble, ces ateliers sont faits pour vous. Les jeudis de 19h15 à 20h45, d’octobre à décembre. Tarif du cycle : 75 €.

décor sur bois, mosaïque, peinture, restauration de fauteuils, modèle vivant…
Du côté des arts manuels, l’espace Schiffers propose toute une palette d’activités qui séduiront ceux et celles qui ont envie de retrouver le plaisir de créer. Vous rêvez de réaliser ces plateaux ou ces meubles peints que vous avez découverts dans les boutiques artisanales lors de vos dernières vacances ? Qu’à cela ne tienne, des stages sont prévus qui vous initieront, à raison d’un week-end par mois, à toutes les techniques du trompe-l’œil pour l’imitation de la pierre, du bois, du marbre, sans oublier l’art de la dorure à la colle (tarif du stage : 75,50€).

Vous préférez ces tables en mosaïque entrevues dans un patio provençal ? Les techniques de taille et de pose de tesselles, enseignées en formule week-end ou en cours chaque mardi, vous permettront de réaliser l’objet de votre choix (tarif du stage : 55,50 €). Vous aimeriez vous lancer dans la peinture ou le dessin, mais ne savez pas comment aborder ce vaste univers ? Grâce aux «samedis peinture», vous appréhenderezplus facilement le portrait, le paysage, les matières et collages (5/11, 25/03 et 10/06 : 33 €) ou le modèle vivant (14/01 et 20/05 : 45 €). Et si vous avez un ancien fauteuil crapaud à rénover, attendez avant de le confier à un professionnel : le stage de restauration de chaises ou de fauteuils (formule week-end) vous proposera, en partant de la carcasse, de le rajeunir, étapes par étapes, dans le respect des traditions.

NOUVEAU
Un atelier danse pour personnes handicapées

Proposés par Cathie, professeur de danse, des cours conçus selon la méthode novatrice de Cécile Avio, sont programmés chaque jeudi de 15h à 16h. S’adressant aux personnes handicapées moteur, cette méthode travaille sur la mobilité, l’appréhension de l’espace, les déplacements, l’autonomie du corps à travers le mouvement. Elle permet de valoriser tous les élèves, de développer leur potentiel en affinant leur sensibilité à eux-mêmes et à ce qui les entoure et de découvrir de nouvelles possibilités en favorisant leur autonomie. Quoi de plus naturel que de vouloir danser ? Ce désir a la force qui abolit toutes les différences.

Apprendre à déguster le vin ou l’art du plaisir partagé
L’espace Schiffers organise, un mercredi par mois de 19h30 à 21h30, dès octobre, un cours d’apprentissage et de perfectionnement à la dégustation des vins. Animé par Alain Chameyrat, Bois-Colombien et champion de France de dégustation, il s’adresse tout autant aux débutants qu’aux amateurs éclairés qui souhaitent améliorer leurs connaissances œnophiles. Au-delà de l’apprentissage technique, le cours se veut un endroit de convivialité et d’échanges où déguster le vin c’est aussi apprendre à en parler avec les mots justes. Il aide les amateurs à mieux comprendre la qualité réelle d’un vin pour le choisir ensuite sans se tromper. Cette formation est l’occasion de développer les deux sens oubliés que sont le goût et l’odorat.
à noter : le service des vins à table, les accords mets et vins font également partie de l’initiation.
Tarif à l’unité : 55 €. 3 mercredis : 150 €. 9 mercredis : 405 €.

Pour tous renseignements concernant cours et stages, contactez
l’espace Schiffers au 79, rue Charles-Chefson. Tél. : 01 55 66 02 02.
Le centre culturel 67, rue Paul-Déroulède. Tél. : 01 41 19 44 65
schiffers@bois-colombes.fr


aa SPORTS INFOS
Retrouvez toutes les informations concernant toutes les disciplines sportives pratiquées à Bois-Colombes dans les pages spéciales sport.

Et toutes les autres rubriques du journal...