Mairie de Bois-Colombes - 15, rue Charles-Duflos - 01 41 19 83 00

Plan interactif Entre bois-colombiens quoi de neuf à bois colombes ?

Pour consulter les précédents numéros
Index des n°1 à 10 - Index des N°11 à 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124


                          

Parution :
Tous les 2 mois
Tirage :

15 000 exemplaires Rédaction :
Service communication
01 41 19 83 52
Régie publicitaire :

ESER -
01 48 12 00 20


-------------------

Le journal est distribué dans les boîtes aux lettres.
Si vous ne le recevez pas, vous pouvez nous contacter
à cette adresse :
bois-colombes@bois-colombes.com

Valid XHTML 1.0 Transitional

N°58 Mai 2005

les JBC


Vous souhaitez recevoir un numéro du journal ?
Laissez-nous vos coordonnées à la page indiquée ci-dessous, nous vous l'enverrons dans les meilleurs délais.

Accéder à la page de demande d'envoi postal des JBC



JBC n°58 .Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page
EXTRAITS


aa DOSSIER

FINANCES COMMUNALES :
0% D'AUGMENTATION DES TAUX COMMUNAUX EN 2005

Stabilisation fiscale : un engagement important en passe d’être tenu
Analyse

La stabilisation des taux sera-t-elle confirmée en 2006 ?
Le maire de Bois-Colombes répond : «Notre objectif a toujours été de stabiliser la fiscalité. Pour y arriver, il fallait faire revenir des entreprises à Bois-Colombes. Avec l’aménagement du quartier des Bruyères, l’arrivée de Colgate-Palmolive et d’Aviva, nos efforts commencent à porter leurs fruits. En 2004, nous avons été en mesure de procéder à une hausse très limitée des taux communaux tout en dégageant un excédent au compte administratif.
Cette année, nous sommes à 0%. Une stabilisation fiscale que je souhaite voir confirmée par le budget 2006.
La stabilisation des taux communaux va-t-elle se traduire par une baisse des investissements ou de la qualité des services ?
Yves Révillon : «Certainement pas ! Les Bois-Colombiens attendent des améliorations en terme de services et sont attachés à la qualité de leur cadre de vie. Nous avons pris un autre grand engagement : c’est la valorisation du quartier Nord. Des actions ont déjà été réalisées comme l’implantation de l’espace Schiffers ou du commissariat. Nous avons décidé d’aller plus loin en définissant 5 îlots sur lesquels agir prioritairement dont la place Mermoz et ses abords. C’est un projet très ambitieux. Mais, comme pour la stabilisation fiscale, nous tiendrons notre promesse.

Indicateurs financiers : les chiffres des villes du 92 en 2004
La comparaison avec les indicateurs financiers des autres villes du 92 sur 2004 confirme la tendance constatée l’année dernière : la fiscalité de Bois-Colombes se situe dans la moyenne du département.

Budget : les chiffres clé de 2005
80% des dépenses d’investissement consacrés aux «travaux, acquisitions et aménagements des bâtiments et terrains» ; des recettes qui progressent en 2005, en grande partie grâce aux nouvelles constructions et aux premières entreprises des Bruyères : ce qu’il faut retenir des budgets fonctionnement et investissement en 2005.

Les priorités 2005 : Le nouveau budget communal consacre 1,6 million d’euros à la valorisation du Nord
Dans le cadre du programme de valorisation du quartier Nord, 2005 constituera une année charnière consacrée à la définition et à la préparation des travaux sachant que certains «îlots» sont plus avancés que d’autres.
Concernant l’îlot Collège, une consultation est lancée par le Conseil général pour choisir l’équipe d’architectes qui sera en charge de concevoir l’établissement. La rénovation du square de l’Amiral-Courbet, situé à proximité, est budgétisée. Sur l’îlot Smirlian, la rénovation des vestiaires du gymnase va démarrer dans le cadre de l’opération plus large de la transformation de cet équipement en centre omnisports. Une procédure spécifique, un «marché de définition», va être lancé à cet effet. Cette procédure permettra d’intégrer les réflexions des usagers du gymnase et d’adapter la conception du nouvel équipement jusqu’au lancement des travaux. Pour procéder à la transformation en centre omnisport et à l’aménagement de l’avenue Renée, la Ville continuera d’acquérir les terrains nécessaires. Concernant l’îlot Mermoz, la désignation d’un bureau d’études techniques interviendra à la rentrée afin de constituer le dossier de consultation des entreprises pour lancer les travaux de la place. L’emplacement du commissariat sur le terrain du 75 bis, rue Adolphe-Guyot est confirmée. Enfin, l’Office départemental commencera les premiers aménagements des espaces extérieurs et achèvera les études de redéveloppement du commerce en rez-de-chaussée sur la place et de la rénovation du parking en sous-sol. Pour l’aménagement de l’îlot Le Mignon, l’architecte en charge de concevoir l’extension de l’école maternelle Gramme a été désigné. Tout devrait être terminé pour la rentrée 2006. Le projet des nouveaux tennis ayant évolué pour permettre une pratique de ce sport toute l’année, les études de programmation vont pouvoir commencer. Cette opération continue de s’accompagner d’un programme de requalification urbaine grâce à des acquisitions foncières préalables, l’une des dernières en date étant celle du commerce à l’angle de Gramme et d’Argenteuil. Dans l’îlot Pompidou, la partie du square réservée aux plus jeunes enfants connaîtra les premières améliorations grâce au renouvellement des jeux et des plantations. Plus largement, le budget prévoit, pour ces deux derniers îlots, le financement des études du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui permettront d’engager la rénovation du bâti entre la rue Galliéni et le carrefour des Quatre-Routes le long de l’avenue d’Argenteuil. Concernant l’amélioration de la voirie de cette avenue, la Ville a obtenu du Conseil général le lancement début 2005 des études techniques nécessaires à cette opération.

Enfance et jeunesse : l’autre grande priorité
Afin de répondre aux conséquences du rajeunissement de Bois-Colombes, le nouveau budget de la commune accorde beaucoup d’importance à la création ou à l’extension des structures d’accueil et des services destinés aux plus jeunes.
A cela s’ajoute la poursuite des actions en faveur du cadre de vie.
Quatre équipements seront plus particulièrement concernés en 2005. Le service Petite enfance emménagera dans un bâtiment entièrement rénové. La crèche familiale s’installera dans des nouveaux locaux au 15, rue Paul-Déroulède. La nouvelle école de "La Cigogne", située aux Bruyères, accueillera les enfants à la rentrée prochaine. Et, enfin, dans le nord de Bois-Colombes, l’école maternelle Gramme sera agrandie. Mais se donner les moyens d’accueillir les enfants ne suffit pas. Même si le résultat n’est pas toujours spectaculaire, il faut aussi entretenir chaque année les équipements qui leur sont destinés. Cet objectif se traduira cette année par un programme de remplacement des châssis vitrés dans tous les établissements ainsi que par celui des aires de jeux dans plusieurs des squares de la ville. En matière de nouveaux services, les plus grands ne seront pas oubliés. Des stages sportifs "Pass Sports Vacances" seront ouverts aux 6-11 ans.
De même, un programme de séjours vacances sera proposé aux 13-17 ans. Enfin, le point Cyb, basé à la Philotechnique, ouvrira plus longtemps durant les jours de la semaine.
Les autres actions pour l’amélioration du cadre de vie
Autre objectif prioritaire, le budget permettra d’améliorer encore le cadre de vie des Bois-Colombiens. Hormis le grand projet de valorisation du quartier Nord, plusieurs opérations vont être poursuivies. S’inscrivant dans le prolongement de la création de la place de l’Église, la réflexion engagée sur la réhabilitation de la salle Jean-Renoir franchira une étape importante en terme de conception. Autre volet essentiel et particulièrement apprécié des Bois-Colombiens, le Plan vert se traduira par l’ouverture, en 2006, du Parc des Bruyères et par
de nombreuses replantations d’arbres.
Enfin, moins visible mais tout aussi nécessaire, un gros travail sera réalisé par la ville pour rénover sa voirie, le réseau de chauffage, le réseau d’assainissement et la mise aux nouvelles normes des bâtiments communaux.


aa DÉCISIONS
Environnement
Pensez «collecte sélective et ramassage des encombrants»
Le ramassage des encombrants à Bois-Colombes, c’est simple. Il suffit d’appeler le numéro vert gratuit
0 800 10 22 99 pour prendre rendez-vous.
Un numéro de réservation vous sera attribué. Sortez vos encombrants à partir de 7h le jour de votre rendez-vous.
Le ramassage des ordures ménagères (bacs bleus) se déroule les lundi, mercredi et vendredi entre 18h et 23h30 et pour les grands ensembles entre 13h30 et 17h.
La collecte sélective du verre et des emballages (bacs jaune et vert), a lieu, entre 18h et 23h30, le mardi pour le quartier sud, le mercredi dans le quartier nord, le jeudi dans les petites voies et le vendredi dans les grands ensembles entre 13h30 et 17h.
Merci de veiller à rentrer les bacs rapidement afin de libérer les trottoirs et de ne pas entraver la circulation des piétons.
Ce qui n’est pas ramassé :
Pour autant, des objets particuliers ne peuvent pas être pris en charge par les services de nettoiement :
— les objets médicaux (seringues, radiographies, médicaments…) doivent être rapportés soit à votre médecin, soit à votre pharmacie, soit directement à l’association Cyclamed cyclamed@wanadoo.fr ou tél. : 01 53 70 02 70.
— les piles peuvent être déposées dans certains magasins,
— Enfin, les huiles usagées doivent être rapportés à la déchetterie la plus proche :
25, bd de la Libération 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 48 09 31 50. Horaires de la déchetterie : Du lundi au vendredi : 7h/11h45 et 14h/18h45, le samedi 7h/ 11h45 et 13h/17h45, le dimanche 7h/11h45.
62, rue Anatole-France 93200 Romainville
Tél : 01 41 83 77 20. Fax: 01 41 83 77 21. Horaires d'été : du 2 mai/30 sept. 8h/20h45 du lundi au samedi et de 8h/16h45 le dimanche et jours fériés (horaires les plus chargés : 11h/12h et 14h/18h, horaires les moins chargés : 8h/10h et 19h à la fermeture).
Des justificatifs sont demandés à l’entrée, renseignez-vous auprès du syctom ou à la mairie au 01 41 19 83 00.
La déchetterie n'est pas ouverte aux commerçants ni aux artisans. Il existe des centres prévus à cet effet (rens. centre GENERIS, tél. : 01 41 83 77 20).
http://www.syctom-paris.fr
Vous savez tout. En respectant ces règles de bon fonctionnement, vous nous aidez à maintenir la ville propre et à rendre encore plus agréable votre cadre de vie.

Quartier nord
La mairie de quartier et l’agence postale regroupées
Depuis fin mars, la mairie de quartier et l’agence postale ont été regroupées au 102, rue Adolphe-Guyot. Chaque établissement a gardé son numéro de téléphone à savoir : mairie de quartier : 01 47 81 91 91
agence postale : 01 47 80 03 51.

Maisons fleuries
Inscription au concours

Les inscriptions au concours des maisons et balcons fleuris sont recevables jusqu’à la mi-juin auprès de Valérie Gilleron aux services techniques 15, rue Charles-Duflos.
Tél. : 01 41 19 83 00 poste 8318