Mairie de Bois-Colombes - 15, rue Charles-Duflos - 01 41 19 83 00

Plan interactif Entre bois-colombiens quoi de neuf à bois colombes ?

Pour consulter les précédents numéros
Index des n°1 à 10 - Index des N°11 à 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124


                          

Parution :
Tous les 2 mois
Tirage :

15 000 exemplaires Rédaction :
Service communication
01 41 19 83 52
Régie publicitaire :

ESER -
01 48 12 00 20


-------------------

Le journal est distribué dans les boîtes aux lettres.
Si vous ne le recevez pas, vous pouvez nous contacter
à cette adresse :
bois-colombes@bois-colombes.com

Valid XHTML 1.0 Transitional

N°54 Octobre 2004

les JBC


Vous souhaitez recevoir un numéro du journal ?
Laissez-nous vos coordonnées à la page indiquée ci-dessous, nous vous l'enverrons dans les meilleurs délais.

Accéder à la page de demande d'envoi postal des JBC



JBC n°54 .Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page
EXTRAITS

DOSSIER

PREMIER PAS VERS UNE STABILISATION DES IMPÔTS
Document de référence de la politique et des finances locales, le budget primitif
de Bois-Colombes, d’un montant global de 51 millions d’euros en 2004, comprend deux grandes parties, la "section de fonctionnement" et la "section d’investissement"
(graphiques ci-contre).
Dans la section d’investissement, on trouve toutes les dépenses afférentes à la constitution du patrimoine de la ville : constructions ou aménagements de bâtiments, travaux de voirie, grosses réparations, achat de gros matériels, etc.
Comme dans la plupart des villes, ces opérations sont majoritairement financées par des subventions et des emprunts.
Dans la section de fonctionnement, on recense toutes les opérations permettant d’assurer le fonctionnement courant des services et de maintenir le patrimoine dans un état normal d’utilisation. Les recettes pour ce type de dépenses sont essentiellement générées par les impôts et les taxes versées par les contribuables (particuliers et entreprises) ainsi que par des dotations et subventions versées par l’État et d’autres partenaires publics.
A cela, s’ajoutent les «produits des services du domaine».

Le résultat d’une gestion fondée sur l’anticipation et la maîtrise

  • Trois principes de gestion
    Le principe d’équilibre budgétaire
    Le principe de non-affectation
    Le principe de limitation du recours à l’emprunt

  • Des ratios dans la moyenne départementale
    Les indicateurs budgétaires placent Bois-Colombes dans la moyenne du département

  • Des priorités claires
    L’augmentation des recettes générées par les entreprises
    La politique d’investissement
    L’anticipation des dépenses

  • Le choix des priorités budgétaires obéit à des critères bien définis
    Evaluation des dépenses obligatoires
    Définition des priorités


aa DÉCISIONS
Entretien du patrimoine
Travaux dans les écoles !
Durant l’été, les services techniques municipaux ont profité du calme qui régnait dans les établissements scolaires et les équipements pour la petite enfance pour intervenir sur des aménagements et des opérations de réhabilitation des bâtiments. Au vu de l’évolution importante et constante des effectifs accueillis dans les écoles (+ 12% entre les rentrées scolaires 2000 et 2004), ils doivent faire preuve d’ingéniosité pour continuer à accueillir les enfants dans les conditions propices et favorables à l’apprentissage.
Cette année, trois classes ont ainsi pu être ouvertes :
- une classe maternelle à Jules-Ferry ;
- deux classes en élémentaire l’une à Paul-Bert A, l’autre à Jules-Ferry.

Démocratie participative
Le Conseil Général consulte
Nicolas Sarkozy invite les habitants des Hauts-de-Seine à définir les priorités du Conseil général du 92.
Responsable notamment des crèches, des collèges, des maisons de retraite, des routes, de l’environnement, de l’aide aux personnes en difficulté, de l’aide aux handicapés, le Conseil général est au cœur de la vie quotidienne de tous ses habitants. Pour associer, plus largement encore, les 36 communes à la définition des priorités départementales, le président du Conseil général des Hauts-de-Seine engage une vaste consultation afin de hiérarchiser son action et répondre au plus près des attentes et des besoins des Altoséquanais. Ainsi, les élus, les entreprises, le monde associatif mais également les 5 400 agents du Département et enfin tous les habitants du 92 seront consultés.
Selon la volonté expresse de Nicolas Sarkozy, «chaque suggestion sera prise en compte».Cette démarche de démocratie participative est organisée en deux temps :
— La consultation de l’ensemble de la population par IPSOS au moyen d’un questionnaire distribué dans les 618 000 foyers du 92, du 11 au 29 octobre 2004.
— La restitution des consultations et des réunions de travail thématiques auprès des élus, des agents, des professionnels, des associations et naturellement de la population.

Écriture en majuscules dans les documents officiels
L’écriture en majuscule dans les documents officiels, formulaires ou fichiers administratif entraînant l’absence d’accents peut causer des désagréments aux personnes concernées. Compte tenu de l’importance que représente la mention de l’accentuation des noms et prénoms des administrés dans les documents officiels, il est rappelé que les usagers doivent mentionner eux-mêmes les accents lorsqu’ils remplissent des formulaires (cartes d’identité, passeport, inscription sur la liste électorale etc.).

 

aa GÉNÉRATIONS
  • A la médiathèque Jean-Monnet, le plaisir d’apprendre
    Les cartables sont ressortis, les bonnes résolutions sont là et les cours de récréation sont à nouveau bruyantes… A la médiathèque Jean-Monnet, c’est aussi le temps de la rentrée. L’accueil des classes a repris les mardis, jeudis et vendredis matin et des animations en direction des enfants sont à nouveau organisées. Témoin le récent concours ppour les 8/12 ans qui a eu lieu le mercredi 15 septembre et dont le thème était «Bois-Colombes et son histoire». Préparé en collaboration avec les services archives et documentation, un jeu-quizz évoquant la construction de la ville, son industrialisation, la construction de ses principaux édifices… a récompensé les meilleurs scores par de beaux ouvrages. Une visite de la mairie spécialement réservée aux enfants, le samedi 18 septembre complétait cette animation organisée dans le cadre des journées du patrimoine.
    Pour Noël, un atelier est d’ores et déjà envisagé en direction des 5/8 ans le 15 décembre à 14h, avec décoration d’un sapin et goûter de fête. Il est prudent de s’inscrire au plus tôt à la médiathèque ou à l’annexe Jacques-Brel.

  • Conférence-débat à Bois-Colombes le 26 novembre
    Les rythmes scolaires à la loupe

    Adopter la semaine de quatre jours ? Travailler le mercredi matin plutôt que le samedi ? Ces questions essentielles pour la santé et l’équilibre des enfants seront au cœur de la conférence-débat du 26 novembre prochain.
    L’enjeu : permettre un éventuel changement des rythmes scolaires à Bois-Colombes.
    Cette conférence est une initiative du groupe de travail sur les rythmes scolaires composé de toutes les associations de parents d’élèves (AIEBCN, API, FCPE, PEEP). Elle bénéficie du soutien de la municipalité de Bois-Colombes.
    Ouverte à tous les Bois-Colombiens, la conférence-débat du 26 novembre vise à informer et à ouvrir le dialogue grâce à l’éclairage d’experts (comme le Professeur Testu, chronobiologiste, M. Fotinos, représentant de l’Éducation nationale) et à la découverte d’expériences de mises en place réussies de rythmes différents (municipalités de Vélizy, d’Issy-les-Moulineaux). La prochaine étape de la réflexion autour des rythmes scolaires sera l’envoi aux parents, fin 2004, d’un questionnaire pour qu’ils donnent leur opinion.
    Enfin, des votes en conseil d’école au premier trimestre 2005 permettront de déterminer si un changement doit être envisagé et si oui lequel. Au final, cette initiative doit être l’occasion pour les parents de participer à un dialogue avec les enseignants et la municipalité et d’être les acteurs d’un changement…
    S’ils le souhaitent.
    Conférence-débat "Rythmes scolaires" : Vendredi 26 novembre 2004 à 20h30.
    Salle Jean-Renoir - 31, rue du Général-Leclerc. Entrée libre.


  • Du côté de la Philotechnique : Vacances studieuses pour les lycéens histoire du cinéma pour les adultes.
    La résidence du Cap va rouvrir à la rentrée. Le bâtiment qui a été entièrement rénové est situé au 25 de la rue Jean-Jaurès. Il accueillera en priorité les habitants de Bois-Colombes qui garderont ainsi leurs racines dans un lieu de vie convivial et de qualité. L’établissement s’intègre dans un réseau médical gérontologique pluridisciplinaire avec le suivi régulier du médecin traitant libéral du résidant. Dans le cadre du conventionnement de l’établissement, un médecin coordonnateur et une équipe para-médicale garantissent l’homogénéité de la prise en charge globale.
    Vous êtes intéréssé ? Le Groupe MAPAD Services vous invite à découvrir son établissement lors d'une réunion d'information organisée par les équipes de la résidence Les Marines (à Asnières), structure voisine,
    le lundi 5 ou le mardi 27 juillet 2004 de 11h à 19h,
    le lundi 2 ou mardi 17 août 2004 de 11h à 19h
    le lundi 6 ou le mardi 28 septembre 2004 de 11h à 19h.
    A cette occasion vous pourrez visiter une maison semblable à celle du Cap et discuter avec les professionnels. Votre transport peut être assuré par une navette entre votre domicile et l’établissement.
    Rens. : 18, rue G.-Guynemer à Asnières. Tél. : 01 55 02 19 60.


    aa INFO HANDICAP
  • Semaine du handicap du 11 au 17 octobre
    Du 11 au 17 octobre 2004 aura lieu la semaine du handicap.
    Cette semaine sera placée sous le signe de la rencontre, de l’ouverture. Elle a pour objectif de changer le regard sur les personnes handicapées et de promouvoir le sport et la culture comme facteur de solidarité et d’intégration. Dans les salons de l’hôtel de ville, une exposition de peintures et sculptures d’artistes handicapés se tiendra du lundi 11 octobre au dimanche 17 octobre 2004. Des spectacles de marionnettes seront proposés dans les écoles élémentaires. Le thème abordé sera la sensibilisation à la différence. Des animations sportives sont prévues au gymnase J.-Jaurès (tennis de table) et au centre aquatique ainsi qu’un parcours en fauteuil roulant sur la place de la République. l’unapei organise du 9 au 17 octobre sa campagne nationale «Les brioches de l’amitié». L’APEI de la Boucle de la Seine participe à cette opération et sera présente à Bois-Colombes samedi 9 oct. de 9h à 18h, au Monoprix, rue des Bourguignons, et mercredi 13 octobre 2004 de 9h à 13h, au marché du centre. L’intégralité des bénéfices réalisés par l’association servira à améliorer le quotidien des personnes handicapées mentales de ses différents établissements. L’association des commerçants non-sédentaires des marchés de Bois-Colombes s’associe à cette semaine du handicap par des animations menées au marché des Chambards et au marché du centre-ville, les 15 et 16 oct. L’objectif est d’offrir quelques jours de vacances à deux personnes polyhandicapées du MAS Perce-Neige de Bois-Colombes ainsi qu’un fauteuil roulant pour l’APEI. Par ailleurs, le comité des fêtes organise un loto le dimanche 17 oct. à la galerie Charlemagne. Enfin, une conférence est programmée le vendredi 15 octobre. Elle sera animée par M. Jean-Pierre Joly, responsable de la plate-forme inter-associative des personnes handicapées des Hauts-de-Seine.

  • Le Journal en version sonore
    Les malvoyants et non-voyants peuvent aussi se plonger dans la lecture d’ouvrages de leur choix grâce à des ouvrages en gros caractères disponibles à la médiathèque. Par ailleurs, l’association Périscope et la ville ont comme perspective de publier en version sonore «Le Journal de Bois-Colombes». Si vous souhaitez bénéficier de ce service, il vous suffit de retourner le coupon-réponse dûment rempli disponible à la mairie au Point Info Handicap au CCAS : 5/7, rue Félix-Braquet ou le déposer dans la boîte aux lettres du CCAS ou celle de la mairie (à droite de la porte d’entrée).

aa SPORTS INFOS
Retrouvez toutes les informations concernant toutes les disciplines sportives pratiquées à Bois-Colombes dans les pages spéciales sport.