Mairie de Bois-Colombes - 15, rue Charles-Duflos - 01 41 19 83 00


Plan BC

Valid XHTML 1.0 Transitional Entre bois-colombiens quoi de neuf à bois colombes ?
Le quartier nord 
En ce moment - Un projet global et concerté - Un projet décliné sur cinq îlots - La ZAC Pompidou / Le Mignon (PLM)

Dans la même rubrique :
VOS DÉMARCHES - LE PLU - LES PROJETS EN COURS - LE QUARTIER DES BRUYÈRES
LA CARTOGRAPHIE DU BRUIT À BOIS-COLOMBES


DÉLÉGATIONS : vous pouvez rencontrer les adjoints au Maire sur rendez-vous à la mairie.
Maire adjoint du quartier centre-ville en charge de l'urbanisme : Jean-Pierre LE LAUSQUE
Maire adjoint du quartier des Bruyères et des Vallées en charge de l'environnement : Henri VINCENT
Maire adjoint en charge du patrimoine bâti, de la voirie, des transports et de la petite enfance : Sylvie MARIAUD
Maire adjoint du quartier Mermoz, Victor-Hugo, Argenteuil en charge des manifestations publiques : Anne Gabrielle CANTET

CONTACT : pour contacter la mairie, connaître les adresses et numéros de téléphone, voir en bas de page

LECTURE SONORE : sélectionnez le texte à lire puis cliquez sur le pictogramme Ecoutez le texte avec ReadSpeaker qui apparaît à côté : ça marche !

OCT-NOV 2014
JBC 108
Lire le dossier spécial consacré aux grands chantiers du mandat de Oct/nov 2014 p.13




OCT-NOV 2013
JBC 103
Lire le dossier spécial consacré au quartier nord dans le journal JBC 103 de Oct/nov 2013 p.11




DÉC 2011-JAN 2012
JBC 94
Lire le dossier spécial consacré au quartier nord dans le journal JBC 94 de Déc2011/janv2012 p.11

Rappel de l'enquête préalable à la DUP et de mise en compatibilité du PLU
Ces enquêtes portaient sur les terrains restant à acquérir par la Ville et l’aménageur, pour finaliser l’opération d’aménagement, notamment l’extension du parc et le programme de logements et de commerces.

Télécharger
---le dossier d'enquête DUP en version numérique compressé (73 Mo)

Ce dossier contient les éléments suivants :

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL portant ouverture des enquêtes d'utilité publique et parcellaire relatives au projet de réalisation de la ZAC Pompidou-Le Mignon (document 1-ARR-PREF)
EXTRAIT DU REGISTRE des délibérations du Conseil Municipal pour le lancement des Déclarations d'Utilité Publique (document 2-DCM)
DOSSIER DÉCLARATION D'UTILITÉ PUBLIQUE
- Dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (document DDUP - 53 pages)
DOSSIER de création ZAC PLM (Pompidou - Le Mignon)
1- Rapport de présentation (17 pages)
2- Plan de situation (2 pages)
3- Périmètre de la ZAC (3 pages)
4- Étude d'impact (143 pages)
5- Régime juridique/TLE (2 pages)
6- Annexes dossier de création (5 pages)
DOSSIER de réalisation ZAC PLM (Pompidou - Le Mignon)
- Dossier de réalisation (58 pages)
- Complément d'étude d'impact (100 pages)
- Annexes
1- Note d'analyse sur les effets générés par la ZAC sur la circulation et étude de déplacements (26 pages)
2- Études acoustiques 1 (7 pages) et 2 (18 pages)
3- Étude opportunité énergétique (28 pages)
4- Notice de mise en conformité au PPRI des Hauts-de-Seine et étude d'impact hydraulique (31 pages)
5- Étude de l'influence des sous-sols sur le niveau des eaux souterraines (17 pages)
DOSSIER enquête parcellaire
- Déclaration d’utilité publique au bénéfice de l’aménageur (Bouygues Immobilier) (35 pages)
- Déclaration d’utilité publique au bénéfice de la Ville de Bois-Colombes (22 pages)

Déclaration d'Utilité Publique (DUP) emportant mise en compatibilité du PLU de Bois-Colombes
L'arrêté préfectoral portant Déclaration d'Utilité Publique et son annexe sont consultables ci-dessous.
TELECHARGER
--- Arrêté du 27 juin 2012 DUP (10 pages)
--- Annexe de l'arrêté DUP (30 pages)





Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Écouter l'article

ecoquartier
Janvier 2017 : l'écoQuartier ZAC Pompidou-Le Mignon étape 2
En septembre 2013, Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, avait présenté les résultats de la première campagne de labellisation nationale ÉcoQuartier : la ZAC Pompidou Le Mignon de Bois-Colombes, encore en phase de chantier, avait alors décroché la mention «Engagé dans la labellisation».
Aujourd'hui, avec le renouvellement de la démarche annoncé par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable, le processus de labellisation comporte 4 étapes et la ZAC Pompidou Le Mignon est désormais reconnue comme "Label - étape 2"
http://www.ecoquartiers.logement.gouv.fr/

.Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page

L'écoQuartier ZAC Pompidou-Le Mignon en détails
Perspective parc Pompidou

Le projet de valorisation du quartier nord franchira une nouvelle étape avec la réalisation de la ZAC Pompidou-Le mignon.
L’opération s’inscrit dans une démarche d’amélioration et de développement durable du cadre de vie au bénéfice
de l’ensemble des habitants du quartier
:
- l’agrandissement du Parc Pompidou et la réalisation d'un bassin de rétention des eaux pluviales,
- l’amélioration des déplacements,
- la construction de nouveaux équipements publics et
- le renouvellement de l’habitat et de l’offre commerciale.




En cliquant sur l'image ci dessous, vous afficherez le document PDF présentant la visualisation graphique du projet,
à l'identique des panneaux prévus pour l'affichage en mairie
ZAC Pompidou Le Mignon



La ZAC Pompidou-Le Mignon constitue une étape majeure du plan de valorisation du quartier nord de la ville, amorcé avec le réaménagement de la Place Jean-Mermoz, la construction du collège du même nom et l’ouverture d’un nouveau commissariat. Dans le cadre de cette opération de revalorisation de l'habitat et de redynamisation du quartier, la ville de Bois-Colombes projette la construction de 1200 logements et 10 000 m2 d'activités et commerces. Cet éco-quartier comprendra des logements sociaux, des logements en accession libre, une résidence étudiant et prévoit la réalisation d’équipements publics : construction d’un accueil de loisirs, d’une crèche ou encore l’extension d’un groupe scolaire. Un vaste parc public, de plus d’un hectare, sera aménagé, constituant un véritable poumon vert pour ce quartier.

 

Qu’est-ce qu’une Z.A.C. (Zone d’Aménagement Concerté) ?
Une Z.A.C. est une procédure d’urbanisme initiée par la collectivité publique permettant d’aménager et d’équiper des terrains (voirie, réseaux) en vue de les céder ou de les concéder à des utilisateurs publics ou privés et d’y réaliser une opération d’aménagement dans un but d’intérêt général.

 

Pourquoi une Z.A.C. sur les deux îlots ?

  • La Z.A.C. est particulièrement adaptée à des projets complexes (nombreux propriétaires fonciers, opérations mêlant de l’habitat, des activités, des équipements publics, des espaces publics). C’est un outil de mise en œuvre volontariste du projet communal inscrit au Plan d’Aménagement et de Développement Durable du Plan Local d’Urbanisme.
  • La Z.A.C. est un outil qui permet de s’assurer de la bonne fin de réalisation de l’opération.
  • Sa réalisation s’accompagne de la mise en œuvre d’un programme d’équipements publics.
  • L’élaboration d’une étude d’impact permet d’analyser au préalable l’incidence de l’opération sur l’environnement (espaces naturel et urbain, déplacements, socio-démographie,…)
  • Tout au long de sa procédure, la Z.A.C permet la concertation avec la population : concertation préalable à la création, enquête publique s’il y a modification du règlement d’urbanisme… Les deux îlots sont soumis à des orientations d’aménagement particulières au Plan Local d’Urbanisme. Un périmètre opérationnel prévisionnel a été ainsi précisé. Au regard de la complexité de la mise en œuvre de l’aménagement de ces deux îlots et notamment de la complexité foncière, l’outil opérationnel le mieux adapté est celui de la Zone d’Aménagement Concerté.

Une Z.A.C. qui prend en compte la dimension environnementale
Comme dans le cas de la construction d’équipements, la commune a intégré dans le processus de conception de la Z.A.C. des préoccupations environnementales. Ainsi, les aménagements proposés répondront aux critères de Haute Qualité Environnementale (H.Q.E.), notamment pour les cibles suivantes :
- Relation harmonieuse à l’environnement : bâtiment/voisinage et bonne intégration dans le paysage…
- Gestion de l’eau : gestion des eaux pluviales de la parcelle,…
- Gestion de l’entretien et de la maintenance : choix des matériaux, des végétaux…
- Confort acoustique
- Confort visuel


.Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page


Retour sur un projet de quartier global et concerté

Dans un souci d’équilibre de la qualité du cadre de vie entre les différents quartiers, la municipalité a engagé une large réflexion sur le quartier nord depuis 2001. L’analyse urbanistique combinée à la mise en place d’un processus de concertation continu avec la population et les partenaires associatifs et institutionnels ont permis d’aboutir à un projet global :

Valoriser le quartier autour de la place Jean-Mermoz, avec des équipements et espaces publics nouveaux ou rénovés, facteurs de qualité urbaine pour l’ensemble du secteur, à partir des grandes orientations d’aménagement suivantes :

  • Créer de vrais espaces publics de qualité et sécurisés
  • Améliorer et pérenniser les équipements publics existants en leur offrant une attractivité dépassant le simple cadre du Quartier
  • Faire réaliser par les partenaires (État, Département, Région…) de nouveaux équipements nécessaires pour améliorer le service rendu à la population (collège, commissariat, ...)
  • Remailler la trame viaire, en particulier dans le sens nord-sud et améliorer la desserte en transport en commun
  • Intervenir sur le bâti dégradé
  • Pérenniser et renforcer l’offre commerciale et l’activité économique de proximité

La définition de ce projet, et sa déclinaison en une série d’actions coordonnées, ont fait l’objet d’une concertation à chacune des étapes :

  • questionnaire « Comment vivez-vous votre quartier ? » (printemps 2001)
  • réunions publiques de présentation de l’avancement du projet de quartier en juin 2002, octobre 2003, octobre 2004,
  • réunion publique en juin 2006 préalable au chantier de la place Jean-Mermoz
  • concertation et enquête publique relatives au Plan Local d’Urbanisme (2006/2007), qui intègre les éléments du projet de quartier,
  • réunion publique en mai 2007 préalable au chantier du collège
  • Concertation préalable à la création d’une zone d’aménagement concertée sur les îlots «Le Mignon» et «Quatre-Routes/Pompidou» (création d'un registre, information relayée sur le site internet et le journal de Bois-Colombes, exposition, RPI en 2007 et réunion publique du 29 janvier 2008...)
Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page

aa
Le projet du commissariat aa
la réalisation
aa
Le collège Jean-Mermoz
Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Écouter l'article

Un projet décliné sur cinq îlots

Îlot Mermoz

Création d’un cœur de quartier
La reconfiguration totale de l’espace public a permis la création d’une véritable place de quartier, paysagée et conviviale, qui accueille des locaux commerciaux et le marché forain. Après la création du nouveau commissariat de Bois-Colombes, la construction d’un équipement communal regroupant mairie de quartier, agence postale, et bibliothèque Jacques-Brel, doit à terme, avec l’extension programmée de l’école Saint-Exupéry, être le point d'orgue du regroupement des services publics dans cette espace.


LES RÉALISATIONS

La place Jean-Mermoz
a été inaugurée le 8 septembre 2007 et le commissariat en novembre 2010.
Voir la page de l'inauguration de la place avec vidéos et photos.
Le document ci-dessous explique brièvement comment les paysagistes face aux problématiques— imposées par la ville — de circulation, de stationnement, de marché, de sécurité, d’environnement … ont choisi de remodeler la place selon un thème unique : Mermoz. Tout le projet repose sur cet aviateur et sa passion pour l’espace.
TELECHARGER
Télécharger le document de présentation du projet.

Le commissariat a été inauguré en novembre 2010.



Îlot Collège

Construction du nouveau collège de Bois-Colombes
Le collège a été livré à la rentrée 2008 et accueille quelque 700 élèves. Pour sécuriser l’entrée et la sortie des élèves, le projet a prévu l’aménagement d’une voie piétonne entre les rues Victor-Hugo et Charles-Chefson qui longe l’espace Schiffers et la crèche L'Île au trésor pour relier le centre-ville. Un parvis a été créé entre le collège et l'espace Schiffers ainsi qu’un espace dédié à la dépose des cars scolaires. Financés par le Conseil général, les travaux ont commencé en 2006. Le projet architectural retenu a tiré parti au mieux de la différence de niveau qui existe sur le terrain et ses dimensions lui permettent de s’intégrer harmonieusement dans son environnement.
A proximité, le square de l’Amiral Courbet avait fait l’objet d’un retraitement paysager complet en 2006 au bénéfice des jeux pour les plus jeunes.

LES RÉALISATIONS

Le collège Jean-Mermoz a été inauguré le 11 décembre 2008
Voir la page de l'inauguration de la place avec vidéos et photos.

La nouvelle voie piétonne a été baptisée "allée de la Croix du Sud", en hommage à l'hydravion de l'Aéropostale à bord duquel Jean MERMOZ disparut en pleine mer, le 7 décembre 1936.









CONTRAT
DE DÉVELOPPEMENT ENTRE BOIS-COLOMBES
ET LE DÉPARTEMENT
DES HAUTS-DE-SEINE

Hauts de Seine


Création
d'un bassin de rétention

La réalisation d'un bassin de rétention des eaux de pluie dans le parc Pompidou est inscrite dans le contrat de développement Département-Ville 2016/2018.

Subvention départementale sur 3 ans :
1 600 000 €




Créations d'un établissement d'accueil du jeune enfant et d'un relais assistant maternel
La création d'un établissement d'accueil du jeune enfant et d'un relais assistant maternel sur la zac Pompidou-Le Mignon est inscrite dans le contrat de développement Département-Ville 2016/2018.

Subvention départementale sur 3 ans :
800 000 €




En savoir plus...

Ecoutez le texte avec ReadSpeaker Écouter l'article

Les îlots «Pompidou» et «Le Mignon»

L'aménagement de l'îlot Pompidou

Situé à la pointe nord de la commune, en bordure d’Asnières et de Colombes, l’îlot bénéficie, comme l’îlot Le Mignon, d’une très bonne desserte grâce aux avenues d’Argenteuil et de l’Agent-Sarre, au carrefour qui doit accueillir à terme (2014) la future station de tramway de la ligne T1 prolongée. Pour cette raison,
le projet propose de rénover l’habitat et de renforcer l’activité commerciale sur l’avenue d’Argenteuil. Autres aménagements envisagés : l’extension du parc Pompidou, la création de cheminements en direction du carrefour des Quatre-Routes et d’une nouvelle voie entre la rue Gramme et la rue Armand-Lépine.

EN COURS

Le parc Pompidou
Extension, rénovation et réalisation d'un bassin de rétention des eaux pluviales.
Le bassin de rétention est un outil de régulation des eaux pluviales. A cause de l'imperméabilisation des sols liée à la densification urbaine et l'augmentation des débits de pointe des eaux pluviales qui en résulte, des risques de débordement des réseaux d'assainissement sont envisageables. Le bassin permet à la fois de réduire les inondations et de protéger le milieu naturel.

Calendrier
Travaux en 2018
Montant de l'opération : 4 066 177€ HT dont 1 600 000 € du département


Réaménagements de voirie
Aménagement zone 30, chaussées, trottoirs, éclairage public, assainissement.

Le prolongement du T1 à l'ouest
Le projet de prolongement de la ligne de tramway T1 à l'ouest reliera le terminus actuel «Les Courtilles» à la station «Gabriel Péri» à côté du carrefour des Quatre Chemins, à Colombes. Il sera en correspondance directe avec le métro ligne 13 aux Courtilles, avec la ligne J à la gare « Le Stade » sur la commune de Colombes et avec le T2 à « Parc Pierre Lagravère ». 
Cette nouvelle liaison permettra aux voyageurs de se déplacer aisément entre les villes de Colombes, Bois-Colombes et Asnières, et du même coup entre toutes les villes desservies par les lignes actuelles de tramway T1 et T2. D'ici fin 2018, le T1 desservira le carrefour des Quatres Routes à Asnières. 

 

L'aménagement de l'îlot "Le Mignon"

Comme pour l’îlot Pompidou, le projet d’aménagement propose de changer le visage de cette grande artère en y construisant de nouveaux logements. Une voie de desserte interne permettra le développement de locaux d’artisanat et le linéaire développé en façade de l’avenue d’Argenteuil sera, quant à lui, propice à un programme commercial ambitieux. Par ailleurs, l’aménagement en zone 30 de la rue Gramme sécurisera les abords des équipements publics.

EN COURS

Réaménagements de voirie
Aménagement zone 30, chaussées, trottoirs, éclairage public, assainissement.
Les avenues Vittel et Le Mignon seront rendues semi-piétonnes.

L'équipement petite enfance
Une crèche de 50 berceaux, un relais d'assistants maternels et un relais d'assistants parentaux

Calendrier
Livraison des locaux prêts à aménager : début 2018
Travaux d'aménagement : 2e semestre 2018
Ouverture de l'équipement : 4e trimestre 2018
Montant de l'opération : 2 537 000 €HT dont 800 000 € du département


Les accueils de loisirs Le Mignon
Deux accueils de loisirs pour les enfants et adolescents.

 

Le renouvellement urbain de l’avenue d’Argenteuil

Une première étape consiste, en partenariat avec le Conseil général des Hauts-de-Seine, à rénover la voirie de l’avenue d’Argenteuil. Stationnement réorganisé, trottoirs réaménagés, traversées piétonnes sécurisées, mobilier urbain renouvelé,… voilà de quoi améliorer la circulation, notamment au profit des bus. C'est la "requalification" de l'avenue en boulevard urbain.
Par ailleurs, le renouvellement du bâti vétuste (en conservant la dominante habitat actuelle) et l'apport d'un traitement paysager de qualité de la rue Gramme au carrefour des Quatre-Routes sont envisagés. Les hauteurs autorisées permettront de rattraper les ruptures d’échelles trop importantes entre les bâtiments actuels. Elles affirment le caractère urbain de l’avenue d’Argenteuil puis sont dégressives en direction du tissu pavillonnaire. L’implantation des bâtiments à l’alignement sur l’avenue d’Argenteuil participera à sa requalification en boulevard urbain et à l’animation du carrefour. À cet effet, la Ville a entamé un partenariat avec l’établissement public foncier des Hauts-de-Seine (EPF92).
Enfin, l’activité, notamment commerciale, sera renforcée sur l’avenue d’Argenteuil qui
bénéficie d’une visibilité remarquable sur le carrefour des Quatre-Routes. La création de locaux neufs en pied d’immeuble permettra le développement d’activités économiques de bonne qualité tout le long de l’avenue afin de renforcer l’animation du quartier.
L'opération permettra la construction de près de 120 logements dont 30% de logements sociaux, situés entre le n°197 et le n°219 de l'Avenue d'Argenteuil à Bois-Colombes, ainsi que près de 1000m2 dédiés aux commerces et aux services en rez-de-chaussée d'immeubles.


.Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page

Îlot Smirlian
Aménagement de l'avenue Renée et transformation du gymnase Albert-Smirlian en centre omnisports
Agrandi et rénové, le gymnase A.-Smirlian regroupera l’ensemble des activités sportives actuellement dispersées sur le quartier (judo, escrime, gymnastique,…). L’accès en sera facilité avec l’aménagement de l’avenue Renée, la création d’un parking et d'une entrée principale sur la rue Ch.-Chefson, à proximité des autres équipements.
Cet aménagement suscitera également la requalification du bâti notamment à l’angle des rues Ch.-Chefson et Hoche.

LES RÉALISATIONS

Aménagement de l'avenue Renée
C'est fait ! Des plantations viendront fleurir cette avenue au printemps
Voir la couverture du JBC 108

EN COURS

Complexe sportif Albert-Smirlian
- Durée de l'opération : 30 mois
- livraison 1re tranche : gymnase Smirlian en septembre 2016
- livraison 2e tranche : ensemble du complexe sportif en février 2017

 


Pour revenir en haut de la page, cliquez sur : haut de page