Mairie de Bois-Colombes - 15, rue Charles-Duflos - 01 41 19 83 00

ecouter l'article

évenements passés
Pour voir la liste de tous les anciens reportages, cliquez ici.

Nouvel outil de recherche :


reportage

Vendredi 5 novembre 2010

 

Pour voir la liste de tous les anciens reportages, cliquez ici.
Reportages


ecouter l'article

C'est un faux roman, c'est une belle histoire...
2007.
Suite au décès de son propriétaire, un pavillon est en vente. Au premier étage, un atelier... et quelques 700 toiles entassées, signées d'un nom inconnu... "Windorf".
C'est en effet comme un début de roman, et c'est une histoire vraie. Passionné par cette découverte, Pierre-François Garcier, galeriste, décide alors d'exposer au grand jour cette histoire vraie et donne à ce peintre méconnu une vie inventée.
Vous êtes intrigué ?
Découvrez la suite en dévorant le coffret de deux livres, aux éditions Altamira, disponible ici www.pfgarcier.com/publi.html

"WINDORF"
et "Signé WINDORF"

par Aurélie VANDEVOORDE et Stéphane AUDEGUY
82 pages et 84 pages
format 210 x 210 mm. et 125 x 210 mm.
Editions ALTAMIRA, Paris
Novembre 2010

WINDORFLe salon artistique 2010...
Le salon artistique de Bois-Colombes, du 6 au 21 novembre, a pris une tonalité toute particulière cette année, en rendant hommage au mystérieux peintre bois-colombien Windorf, décédé en 2007.

Mais qui est Windorf ?
Sous ce nom d’artiste se cachait Pierre Ducellier, homme discret s’il en fut, qui ne révéla jamais sa passion picturale même à ses proches. Or, de 1960 à 2007, ce sont des centaines d’œuvres abstraites d’une grande intensité qui sont nées sous ses pinceaux. Découvertes tout récemment par Pierre-François Garcier, ces œuvres ont été présentées au public pour la première fois.
A cette occasion, le salon artistique a permis aussi de découvrir les éditions conjointes de la monographie de Aurélie Vandevoorde qui replace l'œuvre de Windorf dans l'histoire de l'art abstrait des années 1970, et celle du roman “Signé Windorf" de Stéphane Audeguy qui a accepté “d'inventer” la vie de Windorf d'après les éléments connus de celle-ci. Le hasard veut que cet auteur, grand Prix Maurice-Genevoix et prix des Deux-Magots en 2007, fut aussi enseignant d'histoire du cinéma et des arts à Bois-Colombes…
Les deux livres édités chez Altamira sont réunis dans un coffret que l’on peut se procurer (voir encadré).

Les prix du jury 2010
D'ores et déjà, vous pouvez retrouver la photo des artistes ci-dessous dont les œuvres ont été primées. Nous sommes en pleine enquête pour mettre un nom sur ces visages, et la page devrait être complétée d'ici ce soir. Pardon encore pour cette attente !

Découvrez les clichés réalisés lors du vernissage du salon par le studio des Bourguignons. Cliquez sur les vignettes pour voir la photo agrandie.



P-F Garcier à gauche,
Aurélie Vandevoorde en noir et l'équipe de communication

A. Wauquier, directeur DEJS et Annie Lévy, grande organisatrice du salon artistique

P-F Garcier, Aurélie Vandevoorde en compagnie de Monsieur le Maire

M. le Maire en discussion avec P-F Garcier...

de nombreux artistes

exposaient leurs œuvres

Les résultats sont attendus...


Y. Révillon et L. Cortez font monter le suspense...










la visite continue

la galerie est bien remplie

les toiles de Windorf

sont exposées


pour la première fois.

Les visiteurs

sont

nombreux,

vous y étiez ?

Lundi 8 novembre 2010